Archives de
Étiquette : taiji

Printemps 2020

Printemps 2020

Plus je continue d’alimenter ce site, plus j’en ressors avec une amertume dans le ventre et le cœur en morceaux… Nouveau décès à Marineland Le 19 février, Marineland annonce le décès d’une femelle dauphin de leurs bassins. Lotty avait été capturée en mars 1993 dans les eaux sauvages des côtes de Floride. Elle reste plusieurs années en Angleterre puis Suède où elle met au monde un petit Fénix le 23 décembre 2001. Ils arrivent tous deux à Antibes en 2005….

Lire la suite Lire la suite

Hiver 2017

Hiver 2017

5 décembre : Loro Parque confirme sur son blog que l’orque MORGAN est enceinte ! Qui est Morgan ? En 2010, sur les côtes du Pays-Bas, elle est secourue après avoir été retrouvée errante et malade. Elle a été transférée au parc Loro Parque aux iles Canaries après son rétablissement au lieu d’être remise en liberté.

Printemps 2017

Printemps 2017

On peut dire que ces trois derniers mois auront apporté leur lot d’émotions fortes. Tout d’abord, début janvier 2017, nous avons dû admettre que « Grand-mère » (alias Granny) était décédée. La matriarche la plus âgée, aussi nommée J2, n’avait plus été vue depuis octobre 2016. Les scientifiques ont dû se rendre à l’évidence et accepter la triste nouvelle. Grand-mère avait environ 105 ans. De quoi clouer le bec aux fervents de la captivité : oui, les orques ont une…

Lire la suite Lire la suite

RIC O’BARRY LIBÉRÉ

RIC O’BARRY LIBÉRÉ

Ric O’Barry libéré le 5 février 2016. (Translated from original article : link here) TOKYO – Ric O’Barry, fondateur/directeur de Dolphin Project et star du documentaire (récompensé d’un Oscar) “The Cove“, a été déporté du Japon, où il a été incarcéré pendant 19 jours. Les représentants de l’immigration citent que le voyage de O’Barry du 27 août 2015 était la raison officielle pour

SAVE RIC O’BARRY

SAVE RIC O’BARRY

Traduction de l’article de Dolphin project (le site de Ric O’Barry) : To read the original article in English, click >> here << Quand Richard O’Barry passait les portes du département de l’immigration à l’aéroport Narita de Tokyo le 18 janvier dernier, il s’attendait à une procédure “normale” qui lui coûterait quelques heures. [13 jours] plus tard, il est toujours incarcéré à la structure de détention, pas très loin de l’aéroport, avec aucun indice quant à sa libération.