Printemps 2017

Printemps 2017

On peut dire que ces trois derniers mois auront apporté leur lot d’émotions fortes.

Granny

Tout d’abord, début janvier 2017, nous avons dû admettre que « Grand-mère » (alias Granny) était décédée. La matriarche la plus âgée, aussi nommée J2, n’avait plus été vue depuis octobre 2016. Les scientifiques ont dû se rendre à l’évidence et accepter la triste nouvelle. Grand-mère avait environ 105 ans. De quoi clouer le bec aux fervents de la captivité : oui, les orques ont une espérance de vie similaire à la notre. Non, il n’est pas normal que les orques décèdent jeunes en captivité.


Seulement deux jours après cette triste nouvelle, le 6 janvier 2017, nos cœurs se brisent à nouveau en apprenant la mort de Tilikum.

tilikum
Qui était Tilikum ?

Immense mâle de presque 7m de long et près de 5,5 tonnes. Ses nageoires pectorales faisaient plus de 2m de long. Imaginez l’avoir rencontré en liberté : ce mâle majestueux, nageant dans l’océan, libre. Non, il a été capturé à l’âge de 2 ans en Islande en 1983.
En 1991, il se retrouve impliqué dans le décès de sa dresseuse, Keltie Byrne. Le parc, Sealand, ferme après cet accident tragique.
Tilikum, est alors transféré dans la célèbre chaine de parcs marins : SeaWorld.
En 1993, Warner Bros le considère pour jouer le rôle de l’orque Willy dans le film Sauvez Willy. Finalement, c’est l’orque Keiko, moins agressif, qui est choisi. Notons d’ailleurs qu’à ce jour, Keiko reste la seule orque à avoir été relâchée en liberté.
En 1999, le corps d’un homme est retrouvé sur le dos de l’épaulard. L’autopsie a révélé que l’homme était mort d’hypothermie et de noyade.
En février 2010, Tilikum est impliqué dans un troisième accident dans lequel il tue sa dresseuse, Dawn Brancheau. De nombreux témoins assistent à la scène, mais le groupe SeaWorld continue de parler d’erreur de l’employée.

Blackfish

En 2013, Gabriela Cowperthwaite réalise un documentaire visant à expliquer comment un tel accident a pu être possible, Blackfish. La réalisatrice cherchait la réponse à la question suivante : « comment l’orque a-t-elle réussi à tuer une dresseuse de plus de 16 ans d’expérience dans un tel milieu ? »

 

 

seaworld-stocksLe documentaire a eu un tel effet sur le public que le groupe SeaWorld a perdu 50% de ses parts en bourse. SeaWorld a également subi plusieurs procès liés au décès de la dresseuse, à la part de responsabilité du groupe, ainsi qu’à la légitimité du concept même de la captivité des orques. Rappelons qu’une loi est passée en septembre 2016 interdisant la reproduction des orques en captivité.

Blackfish aura eu l’effet d’une bombe dans les consciences, beaucoup ont réalisé la triste réalité des parcs marins derrière leurs spectacles de pirouettes.

Malheureusement la situation de Tilikum ne s’est pas améliorée après l’accident de 2010 ou le documentaire. Au contraire, reconnue comme une orque dangereuse, tout contact avec les dresseurs ou autres orques lui a été terriblement restreint.
Sa vie se résumait à passer ses journées dans un bassin isolé de ses congénères, à n’intervenir qu’à la fin des spectacles pour le grand SPLASH des spectateurs, et à servir de banque de sperme pour les inséminations artificielles pratiquées au sein de SeaWorld.

Ces conditions de « vie » auront eu raison de lui, à seulement 36 ans. Quel gâchis quand on pense à ce qu’il aurait pu vivre et être en liberté…

À quel moment déciderons-nous de mettre un terme à toutes ces absurdités qu’ils paient de leur vie ?! When will we decide to put an end to this nonsense that costs them their life?!

La célèbre émission Thalassa a diffusé un reportage le vendredi 24 février « DAUPHINS, LE GRAND SPECTACLE ! (des vidéos sont disponibles en replay sur YouTube). En captivité ou à l’état sauvage, le dauphin est aussi  « victime » de son succès. »

La première partie du documentaire se concentre réellement sur la question de la captivité, tandis que la deuxième partie explore l’avancée des recherches scientifiques liées aux cétacés sauvages.

Personnellement, je trouve l’émission particulièrement  bien réalisée. Comment résumer en 1h un combat si riche en événements, anecdotes, et documentations ?
Je ne me suis pas retenue de brailler sur mon écran face aux bétises que les « soigneurs » ont pu affirmer. Quand j’entends « je préfère les avoir dans un bassin, près de nous, et qu’on s’amuse tous les jours, plutôt qu’en liberté », oui, je suis sciée.

Comment un soigneur peut-il faire le poids face aux scientifiques ?
Dresseurs, soigneurs, employés de parcs marins ou même gérants/directeurs de ces parcs : ils ne connaissent que l’animal en captivité. C’est-à-dire : le maintenir en vie, l’occuper et l’entrainer.
Ils sont loin de faire le poids face aux études scientifiques, aux docteurs et chercheurs en biologie marine et cétologues.
Jacques Yves Cousteau disait « Il y a autant de bénéfices pédagogiques à acquérir en étudiant des dauphins en captivité qu’il y en aurait à étudier le genre humain en n’observant que des prisonniers isolés. »
L’excuse préférée de ces machines à sous, l’aspect « pédagogique » comme ils disent, n’est absolument pas valable.

Par ailleurs, la chaine omet de préciser que Marineland en est à son 3ème directeur depuis les innondations d’octobre 2015.
Les critiques sont croissantes et les directeurs se succèdent. Ca ne ressemble pas à un business prospère et florissant… !

Je pense également qu’il aurait fallu contredire le directeur du parc Loro Parque, sur les iles Canaries, quand celui-ci dit sans rougir « Morgan est heureuse et intégrée »

Non, c’est loin d’être le cas. Elle est constamment harcelée par les autres orques du parc. Elle montre beaucoup de marques d’attaques et de cicatrices sur son corps. Sur le site de la Fondation Free Morgan, il est même écrit que ces orques sont dysfonctionnelles parce qu’elles montrent « de sérieux problèmes sociaux et comportementaux ».
Elle s’échoue régulièrement sur les bords du bassin pour échapper à ses congénères, et mâche le béton des murs de son bassin par stress et ennui.
De plus, âgée entre 5 et 7 ans, Morgan est trop jeune pour procréer (les orques femelles sauvages enfantent généralement vers l’âge de 14 ans). Malheureusement les propriétaires du parc la séquestrent régulièrement dans un petit bassin avec les mâles : pour faire en sorte qu’elle tombe enceinte. De quoi ruiner à jamais ses chances de réhabilitation.

(J’ai déjà publié plusieurs articles au sujet de Morgan :
2016 : Sauvez Morgan
2013 : Libérez Morgan
2012 : le combat pour la liberté de Morgan continuera )

Voilà pour ce que j’avais à ajouter au documentaire. J’espère que vous l’avez regardé. Vos retours m’intéressent donc n’hésitez pas à commenter un peu plus bas. 🙂

Et, entre nous, la recherche scientifique qui tente à déterminer l’intelligence du dauphin selon son aptitude à réfléchir comme l’homme est, pour moi, complètement stupide.
Est-ce qu’on vous demande de réfléchir comme un dauphin pour savoir si vous êtes intelligent ?
On doit cesser de comparer l’intelligence des animaux à la notre.
Ric O’Barry le dit très bien dans cet interview sur le Blog Des Dauphins : « le terme d’intelligence est un concept créé par l’homme. Par exemple, du point de vue d’un papillon, je ne suis pas très intelligent du tout. Je ne peux rien faire de ce qu’un papillon fait, donc … L’intelligence est un concept humain. »


Ca fait un moment que je n’ai pas abordé le sujet, mais puisque la saison 2016/2017 est officiellement terminée depuis le 27 février dernier, je pense qu’un tour sur les statistiques s’impose !
Quoi ? Quelle saison ? Quels statistiques ?  ➡  TAIJI
L’horreur, le cauchemar devenu réalité, le secret d’un village japonais qui massacre quotidiennement des dauphins. Pourquoi ? En partie pour leur viande (pourtant toxique dûe à leur teneur en mercure), mais surtout pour les revendre aux parcs marins du monde entier.
Oui, vous avez bien lu : c’est ici que sont capturés les dauphins. La première étape est de sélectionner les « plus beaux » puis de les dresser avant leur transfert dans un delphinarium.
Sachez que chaque fois que vous achetez un billet pour un parc qui détient des dauphins, vous cautionnez indirectement ces massacres de Taiji.

La saison 2016/2017 (de début septembre à fin février, soit 6 mois) est donc terminée. Le bilan est de :
-1282 dauphins piégés dans « la baie » (The Cove)
 595 ont été massacrés
➡ 232 ont été capturés

Se dire qu’on peut souffler pendant les 6 prochains mois avant le début de la saison 2017/2018 est un mensonge. Le cauchemar ne s’arrête pas pour les 232 capturés, surtout quand on sait que plus de 50% meurent dans les premières années après le début de leur captivité.

Faites passer le message, il faut que ça cesse :

 


 

SOURCES
http://www.whaleresearch.com/so/dLbXFu__#/main
http://www.whalesanctuaryproject.org/2017/01/06/tilikum-and-granny/
http://uk.whales.org/news/2017/01/longest-known-surviving-wild-orca-dies
http://www.thedodo.com/seaworld-stock-price-year-low-1851664333.html
http://time.com/3987998/seaworlds-profits-drop-84-after-blackfish-documentary/
http://www.washingtonpost.com/news/wonk/wp/2014/12/12/chart-what-the-documentary-blackfish-has-done-to-seaworld/?utm_term=.d755a562d394
http://www.telegraph.co.uk/films/2016/06/04/seaworld-vs-blackfish-the-film-that-saved-the-whales/
http://uk.whales.org/news/2017/01/seaworld-announces-death-of-tilikum
http://www.facebook.com/SeaShepherdCoveGuardiansOfficialPage/?fref=ts

Taiji La saison de chasse est officiellement terminée. Durant 6 longs mois, nous avons assisté, impuissants, à l'…

Publiée par C'est assez sur mardi 28 février 2017

The drive hunting season may be over, but now the real work can really begin, raising the anti-captivity message around…

Publiée par Shep The Dolphin sur mercredi 1 mars 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *