Automne 2019

Automne 2019

Naissance parmi les orques résidentes du Sud de Vancouver !

Le 7 juillet dernier, les chercheurs au sein du Centre de Recherches sur les Cétacés confirment la naissance d’un nouvel individu !

@Seattle Times

Un bébé fille, désignée par J56, est probablement née le 24 mai 2019.

Une femelle au sein de cette population qui diminue peu à peu est une belle source d’espoir, les scientifiques espèrent que la petite survivra et qu’elle pourra elle-même enfanter d’ici 10-15 ans.

Un bébé dauphin dans un bassin

8 juillet 2019 : le nouveau né de Planète Sauvage est baptisé.

@Planète Sauvage

Le 7 mai dernier, le parc zoologique de Port St Père assistait à sa 4ème naissance dans le parc zoologique, le petit a été baptisé Kuma (Traduction « Annonce le printemps ». En quel dialecte ? Ce n’est pas précisé…) par votes sur les réseaux sociaux.

  • En aout 2015, Parel, la mère de Kuma perdait brutalement son delphineau de quelques jours seulement suite à une altercation entre elle et une autre femelle dans un bassin du parc.
  • Le 28 aout 2016, l’autre femelle du parc, Amtan, donne naissance à un mâle appelé Amani.
  • Le 14 septembre 2016, Parel donne à nouveau naissance : Nouma.
    A peine 1 an après la perte de son delphineau. Le temps de gestation d’un dauphin est de 12 mois. En liberté, il se passe 2 ou 3 ans avant une nouvelle grossesse. Cet élevage intensif a eu lieu en plein débat sur la loi visant à interdire la reproduction des cétacés en captivité

Il semblerait que le parc ait voulu assurer ses arrières !

Hécatombe chez les orques résidentes du Sud

Toujours au coeur du débat depuis le deuil de Tahlequah.

@Center of Whale Research

Le 7 aout, un mois après la nouvelle d’une naissance parmi les orques sauvages résidentes du Sud, nous apprenions la triste nouvelle de 3 nouveaux décès :

Membres de 3 familles distinctes, J17 (âgée de 42 ans), L84 (âgé de 29 ans) et K25 (âgé de 28 ans) n’ont pas été aperçus depuis hiver 2018. Ces pertes réduisent les effectifs de la population à 73 individus restants.

Le graphisme ci-dessous résume le recensement des différentes populations des orques résidentes du Sud de Vancouver. La courbe en violet regroupe toutes les populations confondues :

Le débat sur le saumon, nourriture principale des épaulards est présent plus que jamais.
Ken Balcomb, célèbre cétologue au Centre de Recherches sur les Cétacés dénonce « Les orques ne mangent pas des mots, elles mangent du saumon »


A quand des mesures concrètes ?

@Whaleresearch.com

Les panneaux ci-dessus sont visibles dans les rues dans la région de Seattle pour les quelques semaines à venir :

  • 1er panneau : Il ne reste plus que 73 orques. L’extinction est pour toujours.
  • 2ème panneau : 42% de nos bébés ne survivent pas. L’extinction est pour toujours.
  • 3ème panneau : Espèce menacée en 2005. Éteinte en 2050. L’extinction est pour toujours.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

La Prison des Baleines touche à sa fin

Les bélugas et orques retenus prisonniers depuis l’été 2018 sont enfin en route vers la liberté depuis mi-juin !

Les 97 cétacés sont transportés par camion puis par bateau sur leur lieu de capture. Un voyage qui prend environ 5 jours. Le premier ministre russe estime une durée de 4 mois pour relâcher la totalité des cétacés.

La première réhabilitation comprenait deux orques et six bélugas. Trois semaines plus tard, la deuxième réhabilitation comprenait trois orques. Le troisième groupe d’orques (deux femelles et un mâle) était en cours de réhabilitation le 2 aout dernier.

Les orques à elles seules valent près de 100 millions de dollars ! Même si la tendance des parcs marins est clairement en chute en Europe et aux États-Unis, c’est loin d’être le cas en Chine. Le pays compte 78 parcs marins et 26 en cours de construction comme le montre la carte ci-dessous :

Taiji saison 2019 – 2020

Le bureau japonais de la pêche a issu ses quotas de pêche de cétacés pour les 6 prochains mois :

@Dolphin Project

Voici le bilan des premières semaines :

  • Semaine du 2 au 8 septembre : 5 tués, 19 captifs 
  • Semaine du 9 au 15 septembre : 21 tués, 16 captifs
  • Semaine du 16 au 22 septembre : 29 tués, 6 captifs


Laisser un commentaire