Richard O’Barry

Richard O’Barry

Ric OBarry Photo Gallery 1Plus connu sous le nom de Ric O’Barry, il a commencé en capturant puis dressant des dauphins pour le Seaquarium de Miami et est devenu dans les années 60, le dresseur principal des cinq dauphins (tous femelles) qui ont joué le rôle de Flipper dans la célèbre série télé.

Au début de l’année 1970, quelques années après la fin de la série TV, un des cinq dauphins, Kathy s’est suicidée dans les bras de Ric O’Barry. A ce moment-là, il réalise que capturer, exposer et dresser des dauphins pour des spectacles est mal. Pendant le Jour de la Terre de 1970, il fonde The Dolphin Project, une organisation dédiée à éduquer le public sur la cause désespérée des dauphins captifs. Il est également le pionnier dans les démonstrations de réhabilitations et de libérations comme une alternative réalisable pour les dauphins captifs. Depuis, O’Barry a secouru et relâché plus de 25 dauphins captifs à Haïti, en Colombie, au Guatemala, Nicaragua, Brésil, les Bahamas et les Etats-Unis.

O’Barry et son associé Lloyd A. Good III ont été jugés coupables de violation du Marine Mammal Protection Act pour ne pas avoir donné un préavis suffisant quant à la libération de deux dauphins dans le Golfe du Mexique. Cela lui a valu la prison.

Depuis plus de 40 ans, O’Barry parle des terribles conséquences de la captivité sur les dauphins pendant des conférences qu’il donne dans le monde entier. En récompense de sa contribution dans la protection des dauphins, O’Barry reçoit un Environmental Achievement Award qui lui est présenté par le programme américain de l’environnement, The United States Environmental Program. En 2006, il devient un spécialiste en mammifères marins pour Earth Island Institute et directeur de la campagne Save Japan Dolphins. En travaillant avec Save Japan Dolphins, O’Barry mène un effort international pour cesser les massacres de dauphins, arrêter les trafics de dauphins vivants vers des parcs marins ou des programmes de « nager-avec » et continue de prendre la parole lors de conférence pour dénoncer l’industrie de la captivité.

O’Barry figure dans le documentaire récompensé d’un oscar, The Cove, qui enquête sur les liens entre les captures meurtrières, le trafic et l’exposition de dauphins dans le monde entier. O’Barry et son fils Lincoln O’Barry sont également derrière la série Blood Dolphin$ pour la chaine Planète Animal, qui reprend là où The Cove s’est arrêtée.

O’Barry est co-écrivain de trois livres, Behind the Dolphin Smile, To Free a Dolphin (les deux livres avec Keith Colbourne) et plus récemment Die Bucht, à propos des dauphins et du making-of de The Cove, publié en Allemagne avec Hans Peter Roth. Ric O’Barry est un membre du Club Explorers et vit avec sa femme et sa fille au Danemark et à Miami.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.