L’endoscopie de Keto

L’endoscopie de Keto

tumblr_mg4oyqSIU91rmadmwo1_500

 

Avant toute chose, vous pouvez cliquer >> ici << pour le guide de l’activiste!!

Accrochez-vous car on peut dire que Richard O’Barry a vraiment été très précis dans son guide ! Mais, si comme moi, votre vie a changé le jour où vous avez découvert la vérité sur les dauphins et orques des parcs marins, vous prendrez le temps de tout lire, j’en suis sûre. Mon conseil, commencez à lire le début, la suite viendra toute seule. 🙂

Je souhaitais également partager ceci avec vous : j’ai regardé ce matin la version longue de l’endoscopie  de l’orque Keto, et j’ai été très choquée par ce que j’ai vu.

Keto Endoscopy Outside Magazine's Featured Videos OutsideOnline.com - Google Chrome 05012013 113836.bmp
Cliquez sur la photo pour voir la vidéo version longue

« Quand le parc a ouvert (1972), les orques pouvaient trouver des tâches dans la peinture des bassins pendant plusieurs mois (et le font toujours comme on a peu le voir avec le cas de Morgan) et mordillait les tâches du béton soit par ennui ou par faim. Le problème de la peinture a commencé lorsque le propriétaire du parc a demandé de remplir les bassins et d’y ajouter les orques, plus tôt que prévu. Donc la peinture n’a pas pris correctement.

Les dresseurs ont commencé à craindre que les animaux aient ingurgité de la peinture, donc ils ont déclenché des endoscopies dans leur gorge pour vérifier s’il n’y avait pas de trace de peinture dans leur système digestif.

Si vous avez regardé la version longue de 3 minutes, (pas la version coupée), vous pouvez entendre Keto crier et grogner agressivement (ou à cause de la douleur) à ses dresseurs. Puis on le voit devenir violent en essayant de se débarrasser de tout l’équipement. Je ne peux qu’imaginer à quel point ce devait être effrayant, inconfortable, stressant et irritant.

Mettre une orque dans une position si inconfortable et douloureuse que celle-ci est purement cruel. Cela a dû se faire à cause des effets de la captivité.» (Source, Freedom for Whales Tumblr)

Je considère ceci comme un abus sur l’animal.

1er fait : Les dresseurs connaissaient l’existence de ces tâches et pourtant n’ont rien fait pour empêcher des conséquences négatives.

2ème fait : Les orques s’ennuyaient à mourir et allaient mâcher le béton.

3ème fait : Le directeur savait pertinemment ce qu’impliquait de remplir un bassin où la peinture n’était pas encore totalement sèche.

Qu’est-ce-que ces faits nous disent ? Ils nous disent que les dresseurs et le propriétaire savaient depuis le début que les orques risquaient d’avaler de la peinture. Mais au lieu d’empêcher une telle chose d’arriver, ils ont laissé faire et ont opéré une endoscopie qui s’est révélée être traumatisante et douloureuse pour les animaux. Qualifieriez-vous cette attitude comme aimante et attentionnée envers l’animal ? J’en doute.

Les dresseurs prétendent qu’ils tiennent à l’animal (ou alors sont naïvement poussés à croire que c’est en effet le cas. S’ils l’aimaient vraiment, ils n’autoriseraient pas la captivité et l’exploitation. Point.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.