RIP Freya …

Triste nouvelle dans le monde de la captivité, Freya, l’orque matriarche du Marineland d’Antibes est décédée aujourd’hui. Le parc affirme que l’orque était depuis longtemps malade (mais rassurons-nous, apparemment Freya n’aurait pas souffert grâce au travail des équipes vétérinaires) et qu’une autopsie sera réalisée pour déterminer les causes exactes du décès. Espérons en effet que les résultats de cette autopsie seront publiés.

Un peu d’histoire…


Freya est née en Islande. C’est en octobre 1982 qu’elle est capturée à approximativement 1 an. Ainsi, depuis 1982, l’orque avait pour résidence principale un bassin de 44 millions de litres d’eau dans un climat méditerranéen (autant dire très différent de celui de son patrimoine génétique.)

598643_370961939668909_1000428403_n

Le bassin des orques à Antibes (entouré en cercle rouge) est le plus grand bassin au monde. C’est pourtant ridicule et cruellement petit à côté de la mer méditerranée que l’on voit à côté…

La pauvre orque a connu sa première fausse couche en 1991 puis une seconde en 1993 (soit âgée d’environ 10 et 12 ans alors qu’une femelle orque commence à procréer à partir de l’âge de 15 ans). En 1996, le 14 février, le jour de la Saint Valentin, Freya accouche d’un mâle baptisé Valentin. En mars 2001, Freya subit une fausse couche, puis à nouveau en avril 2003.

Freya est très reconnaissable à sa tâche blanche sur le flanc gauche, témoignage d’une tumeur soignée aux rayons X en 1995.

Le 9 septembre 2008, une vidéo amateur montre l’orque en train de s’en prendre à son dresseur pendant un spectacle :

Pourtant, suite au scandale de Blackfish, Marineland s’est bien défendu en affirmant que de pareils comportements n’arrivaient jamais dans l’enceinte du site.
Bernard Giampaolo, directeur général Espace Marineland dit « on ne trouvera jamais un accident de travail déclaré où une orque a été mise en cause. » Doit-on en déduire que le personnel et représentants du parc ne sont pas rigoureux à déclarer des accidents ? Doit-on en déduire qu’il existe des accidents cachés ?
Par ailleurs, on sait aussi que son fils, Valentin a attaqué son dresseur en juillet 2008. Wikie, une autre orque du bassin de Marineland, pousse et entraine son dresseur sous l’eau le 17 juillet 2009.
Ce sont des évènements récents, le parc ne peut pas se cacher en prétendant être dans ses débuts.

1 an en liberté, presque 33 en captivité. Âgée autour de 33-34 ans, Freya est très loin de la durée de vie moyenne des orques sauvages. En effet, les femelles sauvages peuvent atteindre 70 à 80 ans.
La très célèbre orque Granny (mamie en anglais) est estimée avoir 103 ans d’après les cétologues de la côte Ouest. On est loin du compte pour l’orque Freya…

Le parc se réconforte en se convaincant que les récentes naissances du parc sont un signe de leurs bons soins. Comme si « naitre en captivité » était acceptable.
Freya était la dernière orque du parc à être née en liberté. Toutes les orques restantes sont nées en captivité.

La question que je me pose à présent est que va-t-il se passer dans les bassins des orques dans les prochaines semaines ? Sans leur doyenne, les orques qui vivent en sociétés matriarcales vont devoir trouver de nouveaux repères. Des changements dans leur comportement seraient-ils à prévoir ?
Qu’en sera-t-il également de la manifestation du 12 juillet 2015 à Marineland ? Le parc va sans doute être à court d’arguments contre les « anti-caps », c’est-à-dire les activistes contre la captivité.

Affaire à suivre…

____

Sad news in the world of captivity, Freya, the oldest orca in Marineland France, passed away today. According to the park, the orca had been ill for some time (but let’s all be reassured, apparently, she did not suffer thanks to all the care from the veterinary team) and an autopsy will be carried out to figure out the causes of death. Let’s hope the results of that autopsy will be published.

A little background story:
Freya was born in Iceland. In October 1982, she was captured at approximately 1 year old. Since 1982, the female orca lived in a tank of 10 million gallons of water in a warm southern weather (so, very different from the one she was supposed to live in).

598643_370961939668909_1000428403_n

The tank in Marineland France (red circle) is the biggest tank in the world. It seems rather ridiculously and cruelly small compared to the Mediterranean Sea we can see next to it.

The poor orca had her first miscarriage in 1991 and a second one in 1993 (so at about 10 and 12 years old when we know that female orcas start procreating at 15 years old.) In 1996, on February 14th, on Valentine’s Day, she gave birth to a male baptized Valentin. In March 2001, she had another miscarriage and then again in April 2003.

The orca was easy to recognize thanks to a white stain or her left flank, scar of a tumor healed by X-Ray in 1995.

On September 2008, an amateur video shows the orca attacking her trainer during a show:

Yet, following the scandal over Blackfish, Marineland defended itself saying such behaviors were never seen inside the park.
Bernard Giampaolo, Head Director of Marineland said “you will never find a declared accident within the park where an orca is involved.” Are we supposed to conclude that the park staff and representatives are not reporting every accident? Are we supposed to conclude some accidents are in fact hidden?
Because we know for a fact that her son, Valentin, attacked his trainer in July 2008. Wikie, another female orca, pushed and tried to drown her trainer on the 17th of July 2009.
These are recent events. The park cannot hide behind the argument that they lacked experience at the begininng.

One year of freedom, almost 33 in captivity. Aged around 33-34 years old, Freya was far from the average lifespan of wild orcas. Indeed, wild female orcas can live up to 70 to 80 years old.
The very famous female orca named Granny is estimated to be 103 years old by whale researchers of BC and Vancouver. Not half of what Freya lived.

The park comforts itself thinking of recent births inside the park which are signs for good care. As if “being born in captivity” was suddenly OKAY!
Freya was the last orca to have been born in the wild. All the remaining orcas at Marineland France were born in captivity.

The question I now ask myself is what is going to happen in the orca tank in the next few weeks? Without their eldest, these orcas who live in matriarchal societies are going to need to find new bearings.
Are changes in behavior going to happen?

What will occur during the demonstration happening on July 12th at Marineland? The park will have a hard time defending itself against anticaps…

To be followed…

SOURCES

http://www.orcahome.de/orcastat.htm
https://fr.wikipedia.org/wiki/Marineland_d’Antibes
http://www.orcahome.de/incidents.htm
http://freeorque.free.fr/Parcs/marinelandfrance/bassins.htm
http://cetacousin.com/captive/orca/profile/freya.html
http://www.orcaaware.org/orca-news/captive-orca-freya-has-died-at-marineland-antibes-france
Et mon propre cahier de recherches / And my own research book

Comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s